•  

     

    Fayum

     

    Les portraits du Fayoum sont une série de plus de 1 000 portraits trouvés à partir de 1888 par Flinders Petrie, puis par d'autres archéologues, principalement dans le gouvernorat du Fayoum en Égypte.

      

    Fayum Mummy Portrait (1st century BCE) by artinconnu, via Flickr

      

    Ils datent des premiers siècles de notre ère (Ier au IVe siècle), et constituent des représentations visuelles des populations passant par cette région à cette époque.

     

    Fayum Mummy Portrait

     

    Les portraits du Fayoum sont les seuls spécimens de peinture de chevalet que l'Antiquité nous a légués.

      

    Ce sont les portraits les plus anciens jamais découverts. The portraits covered the faces of bodies that were mummified for burial. Extant examples indicate that they were mounted into the bands of cloth that were used to wrap the bodies. Almost all have now been detached from the mummies.[2] They usually depict a single person, showing the head, or head and upper chest, viewed frontally. In terms of artistic tradition, the images clearly derive more from Graeco-Roman traditions than Egyptian ones

      

    Ils éclairent les mutations profondes qui s'opèrent au IIe siècle dans l'empire romain.

      

    portrait en Egypte - 30 JC

      

    Les arts locaux, appartenant à une veine populaire, acquièrent une importance croissante, d'une part par l'épuisement des traditions artistiques dans les ateliers métropolitains, d'autre part par le relâchement de l'autorité de l'Urbs sur les possessions lointaines.

      

    fayum mummy portrait

      

    C'est ainsi que l'orientalisme, longtemps étouffé par la plastique occidentale, prend son essor : il apparaît en effet plus apte à exprimer les inquiétudes d'un monde où bascule, avec l'Empire romain, tout un système économique et social.

      

    Roman Painting

      

    Le culte, dès le début de la Rome impériale, de dieux orientaux (Isis, Mithra …), illustre la fascination des Romains des premiers siècles de notre ère pour des religions dans lesquelles la mort n'apparaît plus comme l'achèvement du parcours de l'âme.

      

    Fayum

      

      

    L'irruption des techniques picturales et des rites romains dans le cérémonial funéraire égyptien illustre autant l'influence romaine en Égypte que l'engouement du monde romain pour les croyances orientales.

     

    Fayum Mummy Portraits usually depict a single person, showing the head, or head and upper chest, viewed frontally. The background is always monochrome, sometimes with decorative elements. In terms of artistic tradition, the images clearly derive more from Graeco-Roman traditions than Egyptian ones. The population of the Fayum area was greatly enhanced by a wave of Greek immigrants during the Ptolemaic period.

     

    Ces portraits représentent l'ultime évolution des sarcophages et masques funéraires, avec une influence évidente de l'art romain, et permettent ainsi de retracer l'évolution des techniques picturales d'époques ptolémaïques et romaines et renseignent sur les modes vestimentaires et sur les usages de cette période.

      

    File:Fayum-35.jpg

      

      

    La grande expressivité de ces portraits annonce sans doute l'art copte et n'est pas sans parenté avec ce que sera l'icône byzantine.

     

     

      

      

    L'arrivée du christianisme en Égypte, puis dans toute l'Afrique du Nord, marque la fin de cet art héritier des traditions séculaires de l'Égypte ancienne et du culte des morts.

     

    File:Fayum-07.jpg

     

    Technique

    Les portraits du Fayoum étaient peints du vivant du modèle. Placés en correspondance avec la tête du mort, ils étaient glissés dans l'appareil de bandelettes ou plus rarement posés à côté de la momie.

      

    Fayum Portrait

      

    Ils étaient réalisés généralement à l'encaustique, mais moins souvent à tempera sur une planchette de bois (tilleul importé, figuier, cèdre, ou sycomore).

     

      

      Fayum mummy portrait

      

    Le peintre en plus de l'or, n'utilisait que quatre couleurs ; le noir, le rouge et deux ocres[ la peinture naturelle mélangée à chaud à de la cire d'abeille, avec de l'huile de lin ou de l'œuf. Le mélange ainsi obtenu était appliqué à de la toile de lin ou du bois. Les larges surfaces (fond et vêtements) étaient traitées à la brosse, et le visage était achevé à la spatule.

     

    Fayum mummy portrait

     

     

    Localisation

    Les principales collections publiques de portraits du Fayoum sont exposées dans divers musées de Londres, Berlin, Moscou, New York ainsi qu'en France :

     

     Fayum Mummy Portraits

     

     

     

     .The portraits were attached to burial mummies at the face, from which almost all have now been detached. They usually depict a single person, showing the head, or head and upper chest, viewed frontally. The background is always monochrome, sometimes with decorative elements. In terms of artistic tradition, the images clearly derive more from Graeco-Roman traditions than Egyptian ones.

     The portraits were attached to burial mummies at the face, from which almost all have now been detached. They usually depict a single person, showing the head, or head and upper chest, viewed frontally. The background is always monochrome, sometimes with decorative elements. In terms of artistic tradition, the images clearly derive more from Graeco-Roman traditions than Egyptian ones.

     

     

     

    wikipedia

     Fayum mummy portrait

     

     

     

     

    -Fayum portraits perfectly represent Greek settlers and Romans who intermarried with local Egyptians (Africans).

     

    -Fayum portraits perfectly represent Greek settlers and Romans who intermarried with

    local Egyptians (Africans).

     

     

    Fayum

    Fayum Portrait

     

     

     

     

    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires