• HISTOIRE des VIKINGS

     

     Un passioné d'histoire en costume de Viking, Norvège - Photo: Terje Rakke/Nordic life/Innovation Norway

     

     

    Les Vikings sont surtout restés célèbres au fil des siècles

    pour leur apparence originale,

     

    inspirant de multiples illustrations colorées de bandes dessinées représentant leurs casques à cornes, leurs guerriers berserks, leurs drakkars, le Valhalla, le dieu borgne Odin ou encore leurs braves hommes mourant épée à la main ou se buvant dans des crânes.

     

    Les Vikings sont perçus comme des pirates voyageant pour piller et tuer, qui semaient la terreur le long des côtes européennes.

      

    Cependant, cette réputation posthume n'est pas tout à fait méritée.

      

    Ils n'étaient pas seulement des guerriers féroces, mais également des commerçants et gestionnaires avisés.

      

    Les Vikings étaient aussi d'habiles artisans dans le métal et le bois, produisant de magnifiques bijoux et des objets qui ont survécu à ce jour. Ils étaient aussi parmi les meilleurs conteurs d'Europe et leurs sagas continuent de fasciner le public d'aujourd'hui.

     

    Drakkars ou Longships

    L'agriculture était bien pauvre dans la Norvège médiévale.

     

    Le transport naval et fluvial devint donc un secteur d'excellence pour les Vikings, puisque leur environnement naturel de fjords permettait d'atteindre les lieux éloignés jusqu'au cœur du pays norvégien.

      

    Leurs drakkars étaient d'étroits bateaux en bois léger, à faible tirant d'eau, dont la coque était conçue pour naviguer rapidement et facilement dans les eaux peu profondes. Suffisamment léger pour être transporté, le drakkar avait également deux extrémités identiques, ce qui permettait de changer de direction sans avoir à faire demi-tour.

      

    C'était un atout majeur dans une mer remplie d'icebergs détachés de la banquise. Les drakkars étaient munis des rames sur presque toute leur longueur et les dernières versions alliaient même cette force d'aviron à la puissance d'une voile.

      

    Les versions ultérieures avaient une voile rectangulaire qui pouvait remplacer l'équipage d'aviron, ou lui donner plus de vitesse. Dans de bonnes conditions, une chaloupe avec voile pouvait atteindre une vitesse de 15 nœuds.

     

    S'ensuivirent des voyages, des découvertes, des échanges commerciaux et des raids brutaux dans les villages côtiers et les villes à travers l'Europe.

      

    Ils commencèrent fin du VIIIe siècle pour couvrir une zone allant du Groenland à l’Ouest, à la mer Caspienne à l’Est.

      

    Au début, ils ne furent que quelques-uns à se lancer dans l’aventure mais la flotte grandit progressivement et bientôt, des centaines de drakkars firent voile vers l’Angleterre, l’Ecosse, la France et l’Irlande.

     

     

    Le courage des Vikings

    Comment un peuple si petit et dispersé a su conquérir tant de territoire ?

    Les Vikings norvégiens étaient courageux, rusés et leur attitude fataliste en faisait des preneurs de risques naturels.

     

    Les participants aux raids vikings semblaient avoir une étonnante capacité à ignorer les pertes, que ce soit au combat ou lors de voyages dangereux en mer.

      

    En 844 de nombreux Vikings ont péri lors d'une bataille contre le roi Ramire Ier dans le Nord de l'Espagne.

      

    Quelques mois plus tard, une autre flotte se rendit à Córdoba, pour en être chassée par l'émir Abd al-Rahman II, avec de nouveau de lourdes pertes : 500 morts et 30 navires brûlés.

      

    Ils revinrent encore quelques années plus tard pour frapper les Baléares et même le Nord de l'Italie. Selon les Chroniques Anglo-Saxonnes, en 876 les Vikings perdirent jusqu'à 4 000 hommes et 120 navires dans une tempête au large de la côte sud de l'Angleterre.

      

    Beaucoup de luttes intestines survinrent aussi entre les bandes vikings danoises et norvégiennes, notamment en Irlande, où les pertes furent très élevés par rapport à la population viking.

      

    Malgré cela, leur appétit de conquête et d'exploration demeura élevé.

     

    Le courage des Vikings est probablement lié également à leur sens de l'humour noir, exprimé entre autres dans leurs sagas.

      

    Cette capacité de rire à la mort et au danger de cette manière particulière, explique leur persévérance dans la bataille et dans leurs voyages pionniers jusqu'aux pays lointains.

      

    Ce que la vieille poésie norroise, les légendes et les sagas ont en commun c'est bien cet humour noir et morbide qui leur est propre.

      

    Une blague dans une saga viking est généralement de mauvais augure, or ces histoires scandinaves contiennent plus de blagues qu'on ne pourrait le penser.

     

    Villes et colonies

    Les Vikings fondèrent de nombreuses villes et colonies, comme Dublin ou la Normandie. Ils colonisèrent en outre l’Islande entre 879 et 920, laquelle devint le tremplin pour la conquête du Groenland.

     

    Cependant à partir des années 1100, des dissensions internes causèrent leur déclin. Simultanément, d’autres pays européens montaient en puissance et étaient des proies moins faciles.

     

    La fin de la période viking est fixée à la chute de Harald Hardråde, lors de sa tentative avortée de conquérir l’Angleterre en 1066.

     

    SOURCES

    http://www.visitnorway.com/fr/informations-sur-la-norvege/histoire/les-vikings/

     

     

     

     

     

    « La PIERRE du SOLEIL des VIKINGS LA NORMANDIE DANS L'ŒIL D'UN VIKING »
    Partager via Gmail Delicious Yahoo! Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :